Comment faire une super branle au tel avec une de nos coquines ?

Le monde change et les mœurs sexuelles des français avec, mais qui de mieux placé que nos animatrices de téléphone rose pour nous en parler ? Sandra est parmi nous depuis maintenant plus d’un an et demi et on peut dire qu’elle a une vision assez bien tranchée de la sexualité des français : « que ce soit à la TV, sur internet ou entre personnes, on entend beaucoup parler de harcèlement par de la drague dans la rue. La faute à qui ou à quoi ? Tout le monde tombe à peu près d’accord qu’il y a une certaine aigreur de la part d’hommes qui ne peuvent avoir accès aux femmes qu’ils désirent. Il y a une misère sexuelle dans notre pays qui se veut pourtant libertaire aux yeux du monde. Si c’est facile pour une femme de rencontrer, ce n’est pas le cas pour un homme seul, je le concède. Interdire la prostitution ou s’attaquer aux clients n’arrange pas du tout le problème, au contraire cela l’amplifie. Je connaissais le téléphone rose depuis quelques années déjà ayant pratiquée dans un ancien temps (celui du 3615 Ulla que les anciens connaissent !) et je dois dire que j’ai l’impression qu’en tant qu’animatrice de téléphone rose que je fais un peu office de soupape de sécurité pour que la poudrière n’explose pas. Je préfère très nettement m’amuser au téléphone pour faire jouir quelqu’un à distance et qu’il sente bien plutôt que de diaboliser une fois de plus tout ce qui peut toucher au sexe. Qui a dit que la France était un pays libertaire et où l’épanouissement sexuel était une règle ? Dans tous les cas le téléphone rose sans cb n’a absolument rien de honteux et je découvre toujours des personnes plus sensibles les unes que les autres. Bien sûr que j’ai droit à quelques pervers, mais ce n’est pas pour me déplaire car je suis également perverse à mes heures perdues et je pense avoir déjà tout entendue, mais quand il s’agit d’une personne timide qui veut tout simplement en savoir un peu plus sur les femmes et comment les séduire, il y a des moments où je me demande si notre plateforme de téléphone rose SM ne se transforme pas en plateforme de coaching ! C’est avec un grand plaisir que je réponds à ces personnes en me basant sur mes propres expériences et je pense que j’apporte beaucoup de réconfort et de réponses à ceux qui se sentent parfois un peu perdu. Le tel rose mérite ses lettres de noblesses comme « institution », nous rendons service à beaucoup de personnes, il suffit juste de tomber sur la bonne plateforme qui nous permet d’exercer comme bon nous semble, ce qui est le cas ici. ».